À propos du NEPAD

 

 

 

La fusion du Partenariat du millénium pour le programme de redressement de l’Afrique (MAP) et du Plan Omega a donné naissance à une troisième initiative, la Nouvelle Initiative Africaine, qui a conduit à la création du NEPAD en 2001. Les États membres fondateurs du NEPAD sont l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Algérie, l’Égypte et le Sénégal.

Le Secrétariat du NEPAD coordonne la mise en œuvre des programmes et projets du NEPAD.

L’Agence de planification et de coordination du NEPAD (Agence du NEPAD) est créée en février 2010 suite à l’intégration du NEPAD dans les structures et processus de l’UA.

Adoption du NEPAD lors de la 37e session de l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’OUA en juillet 2001 à Lusaka, en Zambie.

L’UA, qui succède à l’OUA, approuve l’adoption du NEPAD en tant que programme de l’UA au sommet inaugural de l’UA en 2002.

L’Agence du NEPAD met sur pied quatre programmes d’investissement pour répondre aux nouvelles tendances en Afrique.

Agence du NEPAD 

L’Agence de planification et de coordination du NEPAD (Agence du NEPAD) a été créée en 2010 suite à l’intégration du NEPAD dans les structures et processus de l’UA. L’Agence du NEPAD est l’agence d’exécution de l’Union africaine qui œuvre pour la défense du NEPAD, pour faciliter et coordonner l’élaboration des programmes et des projets du NEPAD à l’échelle du continent, mobiliser des ressources et faire participer la communauté internationale, les communautés économiques régionales et les États membres à la mise en œuvre de ces programmes et projets. L’Agence du NEPAD a remplacé le Secrétariat du NEPAD qui avait coordonné la mise en œuvre des programmes et projets du NEPAD depuis 2001.

L’Agence du NEPAD a pour mission de: 

Faciliter et coordonner la mise en œuvre des programmes et projets prioritaires continentaux et régionaux

Mobiliser des ressources et des partenaires pour soutenir la mise en œuvre des programmes et projets prioritaires de l’Afrique

Conduire et coordonner la recherche et la gestion des connaissances

Suivre et évaluer la mise en œuvre des programmes

Plaider en faveur de la vision, de la mission et des principes et valeurs fondamentaux de l’UA et du NEPAD 

Les programmes d’investissement de l’Agence du NEPAD sont:

Le programme vise à traiter de questions de l’exclusion économique et sociale des jeunes en facilitant la création d’opportunités et d’emplois leur permettant de s’amarrer au courant principal et améliorer ainsi leur contribution à l’avènement d’un continent prospère

 

Un des principaux axes de ce programme est l’harmonisation des politiques nationales et régionales en matière d’industrialisation pour assurer des synergies avec la politique continentale. Le renforcement des capacités dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’innovation et de l’entrepreneuriat, ainsi que l’établissement d’un indice de développement industriel, font partie intégrante de ce programme.

L’harmonisation des politiques régionales et nationales sur les infrastructures, le développement des marchés et le commerce, ainsi que l’amélioration des infrastructures régionales dans les TIC, les transports, l’eau et l’énergie sont les pierres angulaires de ce programme.

Le programme vise à soutenir l’agriculture, renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, promouvoir l’économie bleue, améliorer la gestion environnementale et promouvoir l’exploitation minière durable aux niveaux national, régional et continental. L’un de ses principaux objectifs est de faciliter l’adoption de stratégies d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques.

 

 

Directeur exécutif

Le Dr Ibrahim Assane Mayaki, de nationalité nigérienne, est le Directeur exécutif de l’Agence du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Il a été nommé à ce poste en janvier 2009.

 

Ancien Premier ministre du Niger, de 1997 à 2000, M. Mayaki est titulaire d’une maîtrise de l’École nationale d’administration publique (ENAP) du Québec, au Canada et d’un doctorat en sciences administratives de l’Université de Paris I, en France. Il a travaillé comme professeur d’administration publique au Niger et au Venezuela. De 1996 à 1997, il est nommé ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine, puis ministre des Affaires étrangères du Niger. En août 2000, il crée le Centre d’Analyse des Politiques Publiques au Sénégal. De 2000 à 2004, M. Mayaki a été professeur invité à l’Université de Paris XI, où il a enseigné les relations internationales. Il a également été Directeur de la recherche au Centre de recherche sur l’Europe et le monde contemporain dans cette université. En 2004, il devient Directeur exécutif de la Plate-forme pour l’appui au développement rural en Afrique de l’Ouest et du Centre, le Hub rural, située à Dakar, au Sénégal.

Le Président du Comité d'orientation des chefs d'Etat et de gouvernement du NEPAD

Macky Sall, Président de la République du Sénégal

 

Président de la République du Sénégal, S.E. Macky Sall est le Président du Comité d’Orientation des Chefs d’État et de Gouvernement du NEPAD (HSGOC). Ainsi, le président Sall conduit la mise en œuvre des programmes et projets du NEPAD à travers le leadership et l’orientation.

                                                                                      

Il est ingénieur géologue et géophysicien de profession, formé à l’Institut des sciences de la terre (IST) de Dakar, puis à l’École nationale supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM) de l’Institut français du pétrole (IFP) de Paris. Il est membre de plusieurs associations nationales et internationales de géologues et géophysiciens.

 

Le président Sall a occupé des postes de responsabilité aux niveaux exécutif et législatif au Sénégal. Il a été conseiller spécial du président de la République, chargé de l’Énergie et des Mines, d’avril 2000 à mai 2001. De décembre 2000 à juillet 2001, le président Sall a été le directeur général de la Société des pétroles du Sénégal (PETROSEN).

 

Il a également été : • ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Hydraulique, de mai 2001 à novembre 2002 ; • ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Hydraulique, des Infrastructures et des Transports, d’octobre à novembre 2002 ; • Ministre d’État, ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Hydraulique, de novembre 2002 à août 2003 ; • Ministre d’État, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, porte-parole du gouvernement, d’août 2003 à avril 2004 ; • Premier ministre de la République du Sénégal du 21 avril 2004 au 19 juin 2007. Il est élu président de l’Assemblée nationale le 20 juin 2007.

 

Il quitte la présidence de l’Assemblée nationale le 22 septembre 2008, suite à l’amendement de l’article 62 de la Constitution réduisant de 5 à 1 an le mandat de Président de cette institution avec effet immédiat.

 

Le 9 novembre 2008, Macky Sall annonce quitter le Parti démocratique sénégalais (PDS) et abandonner tous les postes qu’il occupe grâce à ce parti. Le 1er décembre 2008, il crée son parti politique, l’Alliance pour la République (APR-Yakaar).

 

Macky Sall a été élu président de la République du Sénégal le 25 mars 2012 et a prêté serment le 2 avril 2012 devant le Conseil constitutionnel.

La Président de la Commission de l'Union africaine

Le Dr.Nkosazana Clarice Dlamini Zuma est une pionnière unanimement reconnue du combat pour l'autonomisation des femmes à travers le continent africain. Sa carrière en tant que militante de la lutte de libération et homme politique témoigne de son caractère indéfectible et courageux. Elle est née le 27 janvier 1949 au KwaZulu-Natal, à une époque où les perspectives de carrière des femmes noires n’allaient pas au-delà du travail domestique. Son destin ne pouvait s’arrêter là.

Elle a terminé ses études secondaires au Collège Amanzimtoti en 1967. Après une interruption de quatre ans, elle a commencé ses études en zoologie et botanique à l'Université du Zululand en 1971. Après sa licence en sciences, elle a entamé des études de médecine à l'Université du Natal, où elle s’est impliquée dans la lutte de libération.

Madame Dlamini Zuma est alors devenue un membre clandestin actif de l'ANC. Elle a été membre de l'Organisation des étudiants sud-africains dont elle a été élue vice-présidente en 1976. Cette même année, elle s’est exilée au Royaume-Uni et y a achevé ses études de médecine à l'Université de Bristol, en 1978. Après les élections de 1994, le Dr DlaminiZuma a été nommée ministre de la Santé dans le gouvernement du président d’alors, Nelson Mandela.

Durant son mandat, elle a éliminé la ségrégation au sein du système de santé et a réalisé des réformes radicales en introduisant l'accès gratuit aux soins de base. En 1999, le président Thabo Mbeki l’a nommée ministre des Affaires étrangères. Elle y a défendu activement la politique étrangère de l'Afrique du Sud qui était centrée sur la promotion des droits de l'homme, la stabilité, la paix, le développement collectif et la promotion de ce continent. C’est pendant son mandat de ministre des Affaires étrangères que, par exemple, la paix et la stabilité ont été obtenues au Burundi et en RDC. C’est également à cette période que l’Union africaine a été lancée en 2002.

En 2009, elle a été nommée ministre de l'Intérieur et a opéré un changement radical de son ministère qui, en 2011, a été audité « sans réserve », pour la première fois depuis de nombreuses années. En juillet 2012, Madame Dlamini Zuma a été élue Président de la Commission de l'Union africaine par les chefs d'Etat. Elle est la première femme à diriger une organisation continentale, que ce soit l’Union africaine ou son prédécesseur, l'Organisation de l'unité africaine.

Ce fut un événement que pour la première fois depuis la création de l'Organisation de l'unité africaine, devenue l'Union africaine, une femme, et même un candidat de la région australe, fût élue à ce poste.

Madame Dlamini Zuma a dédié sa vie de façon exceptionnelle à la cause de la liberté du peuple sud-africain mais aussi au développement et au renforcement de la démocratie pour que tous les Africains aient une vie meilleure.

Gouvernance

Assemblée de l’Union Africaine :

Le Président du Comité d’orientation des chefs d’État et de gouvernement (HSGOC) rend compte à l’Assemblée de l’Union africaine des activités du NEPAD et formule des recommandations pour examen et adoption.

Président du Comité d’Orientation des Chefs d’État et de Gouvernement du NEPAD (HSGOC) :

L’Agence du NEPAD fournit au Président un appui technique pour la rédaction du rapport de synthèse du Président à l’Assemblée et prépare le ou les projets de décision à déposer à l’Assemblée pour résolution.

Chefs d’État et de gouvernement du NEPAD

Les autres rapports relatifs au NEPAD sont fournis aux chefs d’État et de gouvernement afin d’élargir la compréhension, l’engagement et l’appropriation du NEPAD par tous les chefs d’État et de gouvernement à l’Assemblée.

Comité d’Orientation des Chefs d’État et de Gouvernement du NEPAD (HSGOC) :

Crée en février 2010 au Sommet de l’UA à Addis Abeba, en Éthiopie, dans le cadre de l’intégration du NEPAD dans les structures de l’UA. Le HSGOC assure la direction du processus du NEPAD, définit les politiques, les priorités et les programmes d’action. Il rassemble les chefs d’État et de gouvernement de 20 pays africains, élus sur la base des cinq régions de l’UA.

Un comité de 20 membres:

Comprend les cinq pays fondateurs du NEPAD : l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Algérie, l’Égypte et le Sénégal. L’adhésion des 15 autres États membres est de caractère rotatif tous les deux ans ou à la suite de consultations régionales au sein de l’UA.

Président de la Commission de l’UA:

Le Président de la Commission de l’UA prend également part aux Sommets du HSGOG.

Comité de pilotage du NEPAD:

Le Comité de pilotage du NEPAD est principalement responsable de l’élaboration des termes de référence des programmes et projets identifiés et de la supervision des activités de travail et des activités programmatiques du NEPAD.

Représentants personnels des chefs d’État africains :

le comité...

Représentants du Comité de pilotage :

Il comprend également les huit Communautés économiques régionales (CER) reconnues par l’UA, la Banque africaine de développement (BAD), le Programme des Nations Unies pour le développement  (BAD), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique (UNOSAA) et la Commission économique pour l’Afrique (UNECA).

Bureaux nationaux

L'Agence du NEPAD comprend un total de 136 agents travaillant dans ses bureaux à Johannesburg, Dakar, Ouagadougou et Kampala. Le NEPAD a également des bureaux pays et des secrétariats à Nairobi au Kenya, et à Lagos au Nigeria.

NEPAD au Sénégal

s/c LNERV, Route de Front de Terre - Hann,

BP 17204 Dakar-Liberté;

Sénégal

Amb Amadou Diallo

Head of NEPAD West Africa Mission

Tel: +221 338590525 (Secretary)

Cel: +221 779546404

Email: amadou.diallo@nepad.org
 

NEPAD Uganda
 

NEPAD Burkina Faso

Réseau d'expertise africaine en biosécurité

University of Ouagadougou

Tel: +226 25 33 15 01

06 BP 9884 Ouagadougou 06

Burkina Faso

Email: abne@nepadbiosafety.net

 

Le secrétariat du NEPAD au Kenya

4th Floor Liaision House,

State House Avenue

P. O. Box 46270 - 00100

Nairobi, Kenya

Tel: +254-20-2733735/38/42,

Fax: +254-2733725,

Email: info@nepadkenya.org

Website: www.nepadkenya.org

 

Le NEPAD à la présidence du Nigeria

Plot 12, Faranah Street,

Wuse Zone 2,

P.M.B 293 Garki,

Abuja, Nigeria

Email: info@nepad.gov.ng

Website: www.nepad.gov.ng
 

Le NEPAD à New York

Bureau de l'Observateur permanent de l'Union africaine auprès des Nations Unies

3 Dag Hammarskjöld Plaza

305 East 47th Street

5th Floor, New York,

NY 10017

Email: sarah.lawan@gmail.com

Tel.: +1 3475307926

Contact

NEPAD Agency

233 15th Road

Midrand

South Africa

+27 11 256 3600

info@nepad.org

Documents stratégiques

Blog du SE

Discours du SE

Strategic Documents

Strategic Documents
Date of Publication : 2016
Strategic Documents
Date of Publication : 2015
Strategic Documents
Date of Publication : 2015
Strategic Documents
Date of Publication :
Strategic Documents
Date of Publication : 2015
Strategic Documents
Date of Publication : 2013
Strategic Documents
Date of Publication : 2011
17 March 2017

African agriculture is no longer a traditional way of life, it is...

Discours
No Results Found.
Back to Top