Africa Power Vision (Vision pour l'énergie en Afrique)

L’APV se base sur le Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA), en ciblant des projets énergétiques prioritaires en Afrique dans le but de faire avancer sa mise en œuvre en conformité avec l'Agenda 2063. Elle a été élaborée conjointement par la Commission de l'Union africaine (CUA), l’Agence du NEPAD, le ministère fédéral des Finances du Nigeria, la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA) et la Banque africaine de développement (BAD).

L’APV vise à atteindre un taux d'électrification résidentielle de 80 pour cent d’ici 2040 et de 90 pour cent pour l'industrie et les entreprises, avec une puissance offerte suffisante pour ceux qui sont connectés, tout en développant des solutions hors réseau et en utilisant pleinement le vaste potentiel africain en ressources énergétiques renouvelables. En outre, il appelle à une intégration régionale pour élargir de manière efficace la fourniture d'énergie ainsi qu’à mettre l'accent sur les sources efficientes et plus propres d'énergie en accord avec les standards internationaux. L’APV souligne le rôle fondamental du développement des compétences techniques et du développement des capacités institutionnelles en Afrique pour assurer le développement, la mise en œuvre et la durabilité des projets d'énergie.

Cinq piliers forment le socle de la vision:

  1. la mobilisation des ressources domestiques ;
  2. la croissance du PIB stimulée par l'électrification ;
  3. l’extension de l’énergie à travers l'intégration régionale ;
  4. la gestion efficiente des installations énergétiques ;
  5. la mobilisation de toutes les ressources disponibles.

Non seulement l’APV favorise les progrès dans la mise en œuvre du PIDA et des projets énergétiques prioritaires en Afrique, mais offre également une vision continentale et un cadre au sein duquel d'autres projets d'énergie peuvent être développés de manière cohérente et intégrée qui finira par doter l'Afrique de possibilités d'accès à l'énergie.