Les soins infirmiers

L’objectif du projet du NEPAD pour l’enseignement des soins infirmiers et de l’obstétrique en Afrique est de renforcer les systèmes sanitaires en améliorant la compétence des infirmiers dans la prestation de services de santé primaire de haute qualité. Par ailleurs, cette intervention se focalise également sur la réduction de la charge de morbidité et l’amélioration de l’équité en matière de santé à travers l’établissement de collaboration entre les centres sous-régionaux pour le développement d’une meilleure éducation en soins infirmiers et en obstétrique. 

La première phase du programme a été exécutée en République démocratique du Congo, au Kenya, en Mozambique au Rwanda et en Tanzanie. Des programmes taillés sur mesure ont été suivis afin de satisfaire les besoins spécifiques à chaque pays. Les leçons acquises à la première phase seront intégrées au programme qui sera étendu à d’autres pays africains. La phase 2 du programme sera exécutée au sein de la Communauté Économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) dans trois pays à savoir le Cameroun, le Gabon et la République du Congo.

L’Université du Kwazulu-Natal, l’Université de Mitwatersand, la Free State University, l’Université de Pretoria, l’Université du Nord-Ouest et l’Université du Botswana font partie du consortium des universités d’Afrique australe qui ont soutenu les cinq pays impliqués dans la première phase. Elles ont permis d’établir des programmes de formation améliorée en soins infirmiers communautaires, santé de la mère et de l’enfant, soins infirmiers en milieu psychiatrique/en santé mentale et en soins de santé critique et traumatisme. Pour la phase 2, l’Université du Kwazulu-Natal, l’Université du Cap occidental et l’Université de Stellenbosch appuieront les pays hôtes et les institutions dans l’exécution du programme.